Tribunes collectives

Refuser l’expulsion de l’imam Hassan Iquioussen, c’est défendre les principes élémentaires de l’Etat de droit

Publié le 3 août 2022 dans les invités de Médiapart.

La menace d’expulsion prononcée par le ministre de l’intérieur contre Hassan Iquioussen « atteste des entraves toujours plus graves à l’État de droit et la désignation, par la République française, d’ennemis intérieurs », s'insurgent de nombreuses associations et personnalités publiques. « La question du positionnement doctrinal et religieux de l’imam menacé par Gérald Darmanin importe peu, en vérité », précisent-elles.

En guise à la fois de conclusion et de point d’orgue à la séquence électorale Présidentielle-Législatives qui a vu l’élection de 89 députés d’extrême droite, Gérald Darmanin, ministre de l’intérieur d’Emmanuel Macron, a annoncé qu’il allait expulser Hassan Iquioussen, imam du département du Nord qui serait lié aux Frères musulmans.

La menace d’expulsion martialement prononcée par le ministre de l’intérieur contre Hassan Iquioussen est la mise en œuvre de l’aggravation de l’arsenal législatif raciste et spécifiquement islamophobe voté et promulgué sous Macron avec la « loi » Séparatisme, la loi « Asile-immigration » où l’asile n’est qu’un mot mais aussi les fermetures nombreuses de mosquées et/ou la dissolution du CCIF parmi d’autres associations communautaires.

Le ton martial de Darmanin sous les applaudissements des députés Rassemblement national est une étape supplémentaire dans la menace que fait peser sur les Musulmans de France le racisme institutionnel. Il faut défendre Hassan Iquioussen et refuser fermement son expulsion. Celle-ci atteste des entraves toujours plus graves à l’État de droit et la désignation, par la République française, d’ennemis intérieurs. La question du positionnement doctrinal et religieux de l’imam menacé par Gérald Darmanin importe peu, en vérité. Hassan Iquioussen est peut-être conservateur mais chaque branche du monothéisme a ses conservateurs voire ses réactionnaires. Il en va de même pour le christianisme et le judaïsme. Disons-le franchement : ce qui est visé ici, c’est la liberté d’opinion et d’expression du groupe identifié comme musulman.

Hassan Iquioussen est né en France. Il a dans ce pays des enfants et petits-enfants. Sa vie est ici où, en outre, il est lié à des personnalités politiques du Nord. S’il est avéré qu’il a commis des délits d’antisémitisme ou d’homophobie, c’est en France qu’il doit en rendre compte.

Refuser l’expulsion de cet imam, c’est refuser le délitement toujours plus grave de l’Etat de droit. Comme disait le pasteur Niemöller, « Quand on s’en est pris aux juifs, je n’ai rien dit, je n’étais pas juif ». Quand, aujourd’hui, l’Etat désigne à la vindicte un imam après que l’Assemblée nationale a massivement applaudi un député RN nostalgique de l’Algérie française, il est impérieux de ne pas se taire et de s’élever contre les coups de menton agrémentés de menaces de Gérald Darmanin. Signer cette tribune est une marque de ce refus.

Signataires :

François Burgat, CNRS-IREMAM

Georges Gumpel, Partie Civile au procès de Klaus Barbie

René Monzat, militant antiraciste

Ismahane Chouder, féministe antiraciste

François Gèze, éditeur

Michèle Sibony, membre de l’UJFP

Azzedine Taibi, maire de Stains

Ali Rahni, militant antiraciste

Didier Lestrade, fondateur d’Act Up Paris

Fabrice Riceputi, historien

Alain Gresh, journaliste

Dominique Natanson, militant juif antiraciste

Gabriel Hagaï, rabbin

Sonia Dayan Herzbrun, professeur émérite en sociologie politique à l’université Paris Cité

Ali El Baz, militant de l’immigration

Houria Bouteldja, QG décolonial

Gilles Manceron, historien

Françoise Vergès, politologue, féministe décoloniale

Laurent Bonnefoy, chercheur au CNRS

Baptiste Lanaspeze, éditeur

Adel Amara, conseiller municipal, Villiers sur marne (94)

Daniel Mermet, journaliste

Patrick Braouzec, ancien député et ancien maire de Saint-Denis

Nahla Chahal, écrivaine et éditrice

Jawad Bachare, militant droits civiques

Rony Brauman, médecin, ex-président de MSF>

Jocelyne Cesari, universitaire

Karim Azouz, militant pour les droits civiques, ancien consul général

Karima Direche, historienne

Karima Khatim, conseillère municipale LFI, blanc mesnil (93)

Amal Bentounsi, UNPA

Alain Gabon, MC Etudes françaises

Sylvie Denoix, historienne

Said Bouamama, FUIQP

Raphaël Schneider, Hors-Série

Traore Diangou, membre associatif, militante quartier populaire.

Fily Keita Gassama, conseillère municipale Champigny (94)

Mohamed Bensaada, Quartiers Nord, Quartiers Forts

Alain Bertho, anthropologue, St Denis

Marie-Anne Paveau, universitaire

Fouad Bahri, journaliste

Gilbert Achcar, professeur, SOAS, Londres

Fatiha Ajbli, docteure en sociologie

Pierre Linguanotto, documentariste

Tarek Mami, journaliste à France Maghreb 2

Eric Hazan, éditeur

Catherine Samary, altermondialiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.